Table XVII°

Table XVII°

mardi 18 novembre 2014

Restauration de cadres en bois doré: nettoyage et collage

Le nettoyage: cette étape très délicate doit être effectuée avec beaucoup de prudence. Pour chaque oeuvre, il est nécessaire de faire des tests......................
suite pages 106 à 110

Avant

Après

Toutes les techniques ancestrales et modernes y sont détaillées allant de la fabrication de colle de base aux gels actuels et plus complexes à mettre en œuvre.



La restauration de cadres en bois doré commence souvent par un travail de collage. Les ornements en bois sculpté ou en moulage qui sont ajourés sont plus à même d'être endommagés.
Les soulèvements d'apprêts sont à traiter en priorité. Des sondages et des tests  doivent être effectués afin de de vérifier leur adhérence au support.

Pour les collages: Pages 112 et 113.




N° d’inventaire : MV8543
Fonds : Peintures
Description : Marie Leszczynska, reine de France (1703-1768), représentée en 1748 en habit de ville, coiffée d'une marmotte de dentelle et lisant les Evangiles
Auteur : Nattier Jean-Marc (1685-1766)
Période : 18e siècle, période moderne (Europe occidentale)
Technique/Matière : huile sur toile
Hauteur : 1.465 m. Longueur : 1.137 m.
Localisation : Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon
Restauration du cadre: Laurent Hissier




Pour acheter le livre n'hésitez par à me contacter par mail, offre promotionnelle jusqu'aux étrennes :)



06 63 75 00 25





samedi 1 novembre 2014

Restauration de cadres II à Nice



La sculpture sur bois est un métier à part entière et nécessite un long travail d'apprentissage, notamment au sein des Compagnons du Tour de France ou dans des centres spécialisés comme l'école Boulle.
Néanmoins les restaurateurs en bois doré sont amenés parfois, pour redonner une lecture convenable et arrêter les processus de dégradation d'une oeuvre, à devoir sculpter un module lacunaire, comme c'est le cas sur ce cadre.
La première chose est donc de vérifier l'affûtage de ses gouges!
Après avoir dégrossi la pièce à réintégrer, la sculpture commence.
Les variations hygrométriques sont un des facteurs de dégradations des pièces en bois doré.
Les apprêts, composés de colle de peau de lapin et de craie de Champagne,se désolidarisent de leur support.
Malgré leurs qualités intrinsèques, qui retardent les conséquences de ces phénomènes naturels, il est inévitable que des soulèvements apparaissent, que des morceaux de taille variable tombent. 
Cela a pour conséquence de fragiliser l'oeuvre, de rendre sa lecture difficile et au final de perdre ce qui fait en partie sa beauté à savoir la dorure.










06 63 75 00 25